Margot DUTILLEUL

Margot Dutilleul entre au conservatoire d’Avignon à 6 ans en danse classique et piano. Elle s’oriente ensuite vers la danse contemporaine, le théâtre puis le chant lyrique .
Le Théâtre, la voix et le corps sont pour elle aujourd’hui indisso- ciables, dans son travail de création, comme dans son travail d’interprétation. En 2005, Elle co-créée la compagnie Minute papillon ! Et monte durant 7 années, 5 spectacles pour cette structure. Pour le festival d’Avignon 2011 la compagnie créeGrat’moi la puce que j’ai dans l’do, une invitation à l’art lyrique pour les tout-petits, qu’elle écrit et met en scène. Fin 2013, elle monte la compagnie En Chemins afin de poursuivre son travail de création pour le jeune public, avec un nouveau projet pour les tout-petits Après la pluie... variations lyriques autour du temps qui passe, présenté au festival d’Avignon 2014. En 2015 Choouette!, au Lucernaire à Paris, un petit chantier lyrique et plastique. En 2017, Quand fondra la neige où ira le blanc? création au festival d’Avignon, une adaptation musicale du conte inuit La Femme squelette. Avec le Collectif 12 de Mantes la Jolie elle a joué et chanté de 2012 à 2014 dans Verfügbach aux Enfers – Une opérette à Ravens- brück de Germaine Tillon. Depuis janvier 2016 elle fait partie de l’ensemble vocal féminin Le Miroir direction Cécile Rigazio (mu- sique contemporaine). Parallèlement à son travail d’interprète, elle anime depuis plus de 10 ans des ateliers de théâtre en milieu scolaire avec des enfants et adolescents, en suivant un chemin pédagogique au plus proche de ses expériences artistiques. En septembre 2018 elle enseigne le chant à l’école de musique du Plessis Bouchard. En mars 2019, elle fait la mise en scène de l’adaptation pour le jeune public de Don Quichotte de Massenet à l’opéra de Liège Wallonie.